11 avril 2021

POSTRE REINA ou GATEAU AUX PETITS BEURRE LU


Nous avons tous une recette de gâteau aux petits beurre. Celle-ci vient de ma soeur Isabelle, qui l'avait obtenue par sa professeur d'Espagnol, d'ou son intitulĂ© dont la traduction serait "Reine des desserts". Il est devenu le gâteau aux petits beurre chez nous, et Ă©galement le prĂ©fĂ©rĂ© de mon beau fils Florian qui me le rĂ©clamait rĂ©gulièrement comme gâteau d'anniversaire. 



J'en profite pour vous donner Ă  la fin de la recette l'histoire du Petit Lu. 

Et s'il vous reste un peu trop de chocolat de Pâques, vous pouvez les utilisez.  De mĂŞme si vous avez du chocolat dont la date de consommation est dĂ©passĂ©e, (je ne parle pas des chocolats fourrĂ©s notamment Ă  la crème), vous pouvez toujours l 'utiliser pour cette recette ou pour faire :


INGREDIENTS

  • 2 paquets de petit beurre
  • 2 Ĺ“ufs
  • 180 g de beurre
  • 100 g de sucre oubliĂ© ci-dessus. La moitiĂ© ajoutĂ©e aux blancs d’oeuf en neige et l’autre au beurre.
  • Lait 🥛 
  • 150 g de chocolat au lait ou noir suivant vos goĂ»ts 



La RECETTE du POSTRE REINA


1 - Battez les 180 g de beurre sans le faire fondre, avec 50 g de sucre.


2 - Ajoutez les 2 jaunes d’Ĺ“ufs, puis les 150 g de chocolat fondu par palier de 30 s maximum dans votre micro ondes.


3 - Battez les 2 blancs en neige et ajoutez les à la crème.

4 - Versez un peu de lait dans un bol plat et trempez très rapidement les petits Lu dedans. DĂ©posez un fond de crème dans un plat plat ou un moule Ă  cake, superposez les petits beurre, puis une couche de petits beurre … terminez par une couche de crème.

5 - La recette d'origine recommandait de brĂ»ler la dernière couche avec un fer rougit afin de caramĂ©liser. Je n’ai pas de fer pour cette Ă©tape, j'ai terminĂ© en saupoudrant du cacao mais vous pouvez Ă©galement le faire avec du sucre glace, avec une petite passette que vous tapez sur votre main.

6 - Laissez reposer au frais environ 4 heures, personnellement , je le trouve meilleur le lendemain.

 


VARIANTES :

- Utilisez du Chocolat au lait, comme la photo, ( j'ai par ailleurs utiliser 2/3 des proportions, nous sommes 2 à la maison ... no comment) mais je le préfère au chocolat noir.

 

- Vous pouvez tremper les petits beurre dans du café, mais attention ce dessert est fort apprécié des enfants, parce qu il n'y a ni alcool ni café.




Mais savez vous pourquoi le Petit-Beurre LU a cette forme ?

 

La marque LU a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e grâce aux initiales de Jean Romain LEFEVRE et de son Ă©pouse Pauline Isabelle UTILE;  pâtissiers Ă  Nantes. Ils sont devenus spĂ©cialistes de biscuits de qualitĂ© tels que boudoirs, biscuits champagne, langue de chat, macarons, massepains, petits-fours aux amandes ... Ils ont alors imaginĂ© de belles boites en carton pratiques pour emporter et offrir les biscuits. 

C'est leur fils Louis LEFEVRE-UTILE en 1886 qui imagina le célèbre Petit-Beurre LU tel que nous le connaissons. Il a voulu un gâteau qui puisse être mangé tous les jours et en toute saison.
    • Rectangulaire , les 4 angles en forme d'oreilles Ă©voquent les 4 saisons 
    • Son contour ornĂ© de 52 dents rappelle le nombre de semaines d'une annĂ©e 
    • La surface est marquĂ©e de 24 points comme les 24 h d'une journĂ©e 
    • Si on empile 8 petits beurres, alors l'Ă©paisseur obtenue est de 7 cm, comme la hauteur du biscuit, comme le nombre de jours dans une semaine. 
    • Ce qui permet de rĂ©aliser un paquet carrĂ© de 24 biscuits comme le nombre d'heures dans une journĂ©e. En photo une Ă©dition spĂ©ciale St Valentin, different de la forme classique en longueur, mais qui respecte la "règle" 24 biscuits. 

Les dimensions ont été astucieusement pensées afin de rationaliser l'emballage, le transport et le stockage dans des boites métalliques décorées de dessin en faisant appel aux grands artistes de son temps tels Mucha, Capiello, Luigi Air, Benjamin Rabierqui font aussi sa réclame.


Quant à la forme et le lettrage, ils seraient inspirés d'un napperon de sa grand-mère. Un de leur slogan :

" Qui me croque, craque. Qui m'a croquĂ©, recroquera " 


Extrait d"un article de Janine TISSOT http://wwwjaninetissot.com/