dimanche 26 mai 2019

L’ANNÉCIEN

Une recette découverte ce jour en écoutant mon émission radio préférée « on va déguster »  ce matin dans la voiture alors que nous achetions nos fleurs pour le jardin. N’ayant pas de beurre, j’ai faire un détour pour en acheter de quelques kilomètres. Mon mari est toujours prêt pour goûter une nouvelle recette






Ingrédients :

190 g de farine T 45
300 g de sucre de canne bio
130 g de beurre
10 g de pâte de vanille
190 g de blanc d’œufs (10 œufs)
Pour le moule: beurre pommade et sucre de canne bio



Je vous conseille d’avoir un bon batteur J’ai utilisé mon KitchenAid, en matière de blancs il n’en fallait pas plus !

Pour le sucre,  j’ai utilisé 150 g de sucre semoule et 150 g de cassonade. Ce dernier étant assez gros je voyais mal comment se mélanger avec les blancs

Je n’ai pas de pâte de vanille, j’ai ajouté 10 g de sucre vanillé excellent fait par un pâtissier (cadeau de ma tite soeur)


La recette de l'Annécien :

1 - Faites fondre le beurre et la pâte vanillée environ 2x 30 s au micro ondes À surveiller.Au batteur, montez les blancs serrés avec la moitié du sucre, puis ajoutez le beurre tiède  et enfin la farine mélangée au préalable avec le reste du sucre.  J’ai tout fait au Kitchaid mais à petite vitesse pour le beurre et la farine sans trop insister, J’ai préféré terminer à la Maryse.

N’ayant pas de moule à gâteau de Savoie, j’ai réparti dans un moule rond à savarin et mon superbe moule à Kouglof

Il est impératif de bien les beurrer et de repartir du sucre cassonade, c est lui qui permettra au gâteau de bien se démouler et surtout lui donnera ce goût particulier et une croute croustillante.

Je ne l’ai pas encore goûter mais déjà la pâte - j’adore comme les gosses goûter la pâte crue, et lécher les ustensiles .... à un petit goût de biscuit cuillèr. Nous sommes proche du gâteau de Savoie mais il n’y a aucun jaune d’oeuf.

Et donc .... régalez vous ... et j’ai 10 jaunes à cuisiner !

Verdict : change du gâteau de savoie, j'ai fait une crème aux oeufs avec les jaunes.

Conseil : ne faire que la moitié ... c'est suffisant.



Aucun commentaire: