samedi 20 avril 2019

LAMALA ou AGNEAU de PÂQUES



J'adore les traditions culinaires. Celle-ci est alsacienne. Le lamala ou lamelle est un biscuit aux a la forme d'un agneau et que l'on confectionne traditionnellement à Pâques pour les enfants.

J'ai ramené ce moule lors de mon dernier voyage en Alsace et c'est avec une petite émotion que j'ose partager cette recette. Elle nécessite un moule en terre traditionnel.



Voici la recette que j'ai utilisé pour confectionner cette génoise, traditionnellement servi pour le petit déjeuner le jour de Pâques.


La recette

3 œufs
125 g de sucre semoule
100 g de farine – ou 75 g + 25 g de maïzena
50 g de beurre fondu
1/2 zeste de citron





1. Préchauffez le four à 180 ° C. Beurrez bien le moule à lamala.

2. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Fouettez les jaunes avec la moitié du sucre et le zeste de citron jusqu’à l’obtention d’un ruban. Incorporer le beurre fondu

3. Montez les blancs en neige avec l'autre moitié du sucre. Incorporez délicatement les blancs en neige et la farine en pluie dans le mélange précédent.

4. Mettez la pâte dans le moule et enfournez 40 mn environ à 180°

5. Sortez du four, vérifiez la cuisson. Démoulez le tiède. Laissez refroidir et poudrez de sucre glace au dernier moment. Dégustez aussitôt.


La maison alsacienne met un peu d’amande en poudre dans sa recette. Voici une photo de leur vitrine,  du premier lamala que j'ai dégusté et de ma première exécution !!! J'ai fait un peu de progrès 😀





Première utilisation du moule

Beurrez le moule, mettre à four chaud 10 minutes environ, laissez refroidi. Re-beurrez le moule et remettez le moule dans le four une seconde fois.

Laissez refroidir, re-beurrez, puis vous y incorporez la pâte.

Un mouton ne se lave pas. Vous l’essuyez avec un torchon.

Pour les utilisations suivantes, vous beurrez votre moule une seule fois et vous y incorporez de suite la pâte.



jeudi 11 avril 2019

AIL DES OURS : PESTO et TREMPETTE

Connaissez vous l'ail des ours ? Personnellement, j'achetais régulièrement un pesto tout fait à l'ail des ours ou ail des bois sans savoir ce qu'était cette plante de la famille des Amaryllidaceae.
D'après une légende, les ours après l'hibernation se mettent en quête de ces feuilles pour se purger.

C'est en voyant ces grandes feuilles à l'étal de mon magasin favori, que j'ai été intriguée. Elle apparaissent au printemps, dans les sous-bois. Les feuilles sont assez longues, et dégagent une forte odeur caractéristique d'ail. Les boutons floraux s'ouvrent d'avril à juin et sont également comestibles.

Et comme souvent avec les produits de saison, les recettes fourmillent dans les blogs.

J'ai préparé un PESTO  que j'ai utilisé pour une TREMPETTE qui a accompagné une assiette (en moins joli) inspirée  par Pascale Weeks, du blog "C'est moi qui l'ai fait" sur son  Instagram

C'est vraiment un pesto fort parfumé.